Sujets possibles de Master et bourses d’études

Dans le cadre de l’axe de recherche “Train et écologie”, Rails & histoire a lancé un appel à candidatures afin que des étudiants de Master puissent rédiger leur mémoire sur l’un des thèmes suivants :

1. Effets territoriaux du chemin de fer de court et long terme

Proposition de sujet de master :

Le système ferroviaire et le système environnemental : comment le train a transformé le rapport à la nature ?

Depuis son essor au XIXe siècle, le train a transformé le rapport au temps, à l’espace et au paysage ainsi que les activités économiques. Il a aussi participé à l’évolution des relations entre les humains et leur environnement en portant les flux de voyageurs vers des espaces spécifiques nouveaux (mer et montagne notamment) ou que les citadins ont délaissé et redécouvrent (Massif central). Ce faisant, ces flux viennent interagir avec des milieux environnementaux qu’ils contribuent à transformer par la pratique de différentes activités et par les installations touristiques, tout en participant à une prise de conscience de leur protection. Il s’agit ici de proposer une étude de ces interactions entre système ferroviaire et système environnemental portant sur un cas précis à définir (station balnéaire, station de montagne, forêt de Fontainebleau…).

Profil : étudiant(e) en histoire, en géographie, ou en écologie et environnement.

2. Le chemin de fer, artefact matériel : ressources, matières et effets sanitaires et biologiques

Proposition de sujet de master :

Histoire sonore du monde des chemins de fer : identité sonore, nuisances, ambiances

Le chemin de fer est associé dans nos esprits à bien des sons spécifiques qui contribuent à l’identité de ce monde. Ceux qui ont disparu sur le réseau demeurent d’ailleurs souvent bien présents dans l’imaginaire ou les expressions enfantines (tchou-tchou de la vapeur, tac-tac sur les rails…). Ces différents sons participent de l’ambiance ferroviaire, qui est aussi marquée par la volonté de maintenir le silence à bord. Ces sons, lorsqu’ils se muent en bruit, deviennent des nuisances sonores, susceptibles de produire des effets sur l’environnement immédiat des infrastructures ferroviaires, notamment en ville. Il s’agit ici de réfléchir à l’émergence et la structuration de cette question des sons et du bruit dans le monde du chemin de fer sur le temps long, dans le cadre d’une histoire des sensibilités.

Profil : étudiant(e) en histoire.

3. Des années 1970 à nos jours : le positionnement du rail à l’heure de l’écologie politique

Proposition de sujet de master :

La communication externe de la SNCF et de la RATP et la question environnementale depuis les années 1970

Dans le cadre plus global de l’affirmation des enjeux environnementaux au sein du monde des transports depuis les années 1970, cette étude vise à comprendre comment cette thématique a pu être déployée au sein des campagnes publicitaires des opérateurs ferroviaires principaux. Il s’agira d’étudier les formulations, les images et les thématiques employées, depuis la « 2e voiture » de la RATP (1978) jusqu’au « Merci tout naturellement » de la SNCF (2019). Il s’agit aussi de voir comment, au sein des deux entreprises, les porteurs de la communication et ceux de la question écologique ont interagi.

Profil : étudiant(e) en histoire, en information et communication, en sciences politiques.


Bourses d’études

Vous êtes étudiant(e) en Master ou en Doctorat et souhaitez effectuer votre mémoire sur l’un des thèmes ci-dessus ?

Dans le but de soutenir la recherche universitaire et scientifique, Rails & histoire propose des bourses d’études pour l’année 2020-2021. Toutes les informations complémentaires ainsi que la marche à suivre pour y candidater sont disponibles en cliquant ici.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search