Train et écologie, XIXe-XXIe siècles

Gare du Vaudreuil-Ville-Nouvelle. Crédit photo SARDO Médiathèque SNCF – Val de Reuil.

 Dans quelle mesure les grands choix techniques du monde ferroviaire ont-ils été, ou non, partiellement déterminés par des enjeux écologiques tels que les acteurs les percevaient ?

Quel est le poids de la médiatisation de telle ou telle question écologique dans le processus de décision en faveur d’une évolution des pratiques au sein du monde ferroviaire ?

Voici certaines des questions structurant l’axe de recherche « Train et écologie, XIXe-XXIe siècles », initié par l’association Rails & histoire et dirigé par Arnaud Passalacqua, professeur en aménagement de l’espace et urbanisme à l’École d’urbanisme de Paris, membre du Lab’URBA. Cet axe propose d’analyser les différentes formes de relations entre le système ferroviaire et les enjeux environnementaux sur le temps long.

Ce carnet vise à rendre facilement accessible l’état actuel de la recherche. Il sera alimenté par le pôle scientifique de Rails & histoire et comprendra : des notes, des rapports, de l’iconographie, des bibliographies ainsi que des comptes-rendus de séminaires et colloques.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search